30/12/2012

en queue de poisson

 

« La vie de chacun d’entre nous n’est pas une tentative d’aimer. Elle est l’unique essai. »

Pascal Quignard

 

 

 Tree_veins

Ainsi  finit l'année dans un évanouissement progressif et courbe, dans le glissement d'une forme qui fuit entre nos doigts comme un poisson à la peau visqueuse et devient l'incarnation du Temps

 On célèbre alors en rangs serrés la transition, le passage, on tente l'arrêt sur image; et c'est comme une promesse; pour se consoler de ce qui, manifestement, nous échappe, il faut croire aux naissances, aux cycles, au retour, au recommencement.

 

      

 On oublie alors un moment que chaque année qui commence est une sirène qui tend son buste triomphant et cache sous les reflets changeants de l'eau son insaisissable et monstrueuse fin.

sirène,sculpture en fil de fer,pascal quignard

 

 

 sirène,sculpture en fil de fer,pascal quignard

 

 

 

 

sirène,sculpture en fil de fer,pascal quignard

 

 

 

 

« L’art n’obéit à aucun ordre du temps. Il est inorienté comme le temps lui-même"

Pascal Quignard

Les commentaires sont fermés.